Bryce Canyon, Lake Powell et les routes de l’Utah (encore !)

Scenic Road 12

Nous empruntons cette route panoramique qui nous mène vers Bryce Canyon National Park. Je crois que c’est la plus belle route que nous ayons faite depuis le début du voyage ! Pendant 3 heures, nous avons pu voir une succession de paysages très différents les uns des autres : tantôt des montagnes boisées de conifères ou de feuillus dénudés, tantôt une vue époustouflante sur les canyons et les montagnes enneigées au loin, tantôt nous passons sur une crête de montagnes à en avoir le vertige à voir le vide de part et d’autre de la route ! Puis la route serpente le long de la rivière bordée d’arbres à feuilles jaune poussin, et nous grimpons dans des montagnes désertiques et rocheuses, soit blanches, soit rouges, modelées par l’eau de pluie… Une route qui nous en a mis plein la vue !

Bryce Canyon

A Bryce Canyon, on change totalement de paysage ! Nous descendons à pied dans le canyon, le long des cheminées de roches crées par l’érosion de la pluie, et le long des « hoodoo’s », sorte de cheminée surplombée par une pierre qui tient en équilibre. Je n’ai jamais vu de spectacle comme celui-ci ! Les contrastes sont magnifiques, entre les roches orangées, les conifères verdoyants, le ciel bleu foncé… Puis dans la vallée, aux pieds des falaises du canyon, la vue des parois verticales et découpées parfois comme un puits, est saisissante ! Puis après être remontés, en haut du canyon, la vision en perspective de toutes les cheminées, rangées les unes à côté des autres telles un orgue musical, est à vous couper le souffle.

La route panoramique que nous empruntons dans la journée, laisse apparaître des points de vue tout aussi spectaculaires, sur le Canyon, tout au long de la journée !

Lake Powell

Le lendemain, arrivée à Lake Powell. C’est une immense retenue d’eau issue de la rivière Colorado, grâce à un immense barrage construit entre les parois du Canyon. Vu du Ciel, le Lake Powell forme comme des ramifications de fougères, car l’eau a rempli tout le canyon, y compris les érosions secondaires. Il aura fallu 17 ans après la fin de la construction du barrage pour le remplir tel qu’on le connaît à ce jour !

Nous avons visité la barrage tout en haut, et à l’intérieur, très impressionnant ! Par ailleurs, l’accès à la visite était d’une très haute sécurité, car nous entrions dan un bâtiment fédéral : nous sommes passés sous un portique, mis les sacs aux rayons X, interdit de parler de « bombe » ou de « terroristes » pendant la visite, au risque d’être gentiment ramené à l’extérieur par les agents de sécurité ! Bon, on n’a pas tout compris à la visite en anglais, mais l’installation était impressionnante !

Le lendemain matin, nous nous sommes levés aux aurores pour admirer le lever de soleil à Horseshoe Bend : c’est un bras du Colorado, qui a façonné le canyon en forme de fer à cheval. Le spectacle au lever et coucher du soleil est de toute beauté, car les couleurs de la roche et de la rivière sont changeantes en fonction de la hauteur et des couleurs du soleil, et la perspective du Horseshoe Bend est mise en valeur de façon magnifique.

4 Replies to “Bryce Canyon, Lake Powell et les routes de l’Utah (encore !)”

  1. Coucou les cousins ! Je prends le périple en cours de route, parce que vous avez marché dans nos traces sur cette partie. On avait adoré aussi !

  2. Coucou Claire, tout d’abord je te souhaite une excellente année à toi et à toute la famille avec de magnifiques aventures a suivre !
    Par ailleurs pourrais-tu d’une manière ou d’une autre me faire parvenir ton numéro SIRET : Olivier, Stéphanie et Patrick en ont besoin pour une déclaration qu’ils ont à faire en ligne.
    Un grand merci d’avance pour eux et plein de bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *