Yosemite NP et Ville Fantôme…

Posted on

Bodie

Sur la route pour aller au Yosemite National Park, nous faisons un « petit » détour pour aller visiter un village fantôme BODIE     

C’est un village qui était en activité lors de la ruée vers l’Or, de part sa mine. Une bonne partie des maisons, ainsi que leur ameublement, jusqu’aux petites cuillères et serviettes déjà utilisées, sont restées intactes depuis. Il semble que la plupart des habitants, ruinés, quittaient la ville en laissant tout sur place. En effet, lorsqu’ils quittaient la ville, il fallait payer au prorata du poids d’effets personnels sortis… 

Toujours est-il que nous nous sommes bien amusés, à ressentir l’ambiance des Western et de la ruée vers l’or, en regardant comme des enfants curieux à travers les vitres des maisons et des bâtiments tels que l’école, le restaurant, l’hôtel etc…

Lake Mono

Avant de se rendre à Yosemite, nous avons pu constater un changement radical de paysages depuis la Vallée de la Mort, jusqu’à arriver à cet étonnant lac composé à certains endroits de monticules de cristaux de sel. Nous nous arrêtons là pour la nuit, en attendant de rentrer dans le parc Yosemite situé juste en face, pour le lendemain.

Yosemite NP

Comme nous avions dû renoncer au Yellowstone, pour des raisons de grand froid, nous attendons avec impatience ce Parc du Yosemite tant prisé par les touristes du monde entier. 

La route qui nous y amène, traverse d’Est en Ouest le Park, dans la chaine de montagne. Cette route panoramique nous révèle déjà de magnifiques paysages. En particulier Tanaka Lake, où nous faisons une petite pause : une petite plage au bord de ce lac magnifique, avec en toile de fond les montagnes vertes et grises de roches, un effet miroir à vous couper le souffle. Une bonne odeur de pin vous envahit les narines, et le petit soleil nous réchauffe doucement… Un bonheur de pur plaisir !

A notre arrivée à l’entrée Ouest de Yosemite, là où l’on peut camper, en effet, c’est magnifique : les conifères se mêlent aux feuillus jaunis par l’automne, perdant leurs feuilles, et donnant de jolies couleurs à cette forêt. Nous ne pourrons pas dormir dans un camping près du Visitor Center car ils sont tous pleins… Nous irons dans un petit camping à Wawona, au Sud du Parc. La route sinueuse au coucher du soleil est magnifique. Tous ces vues sur les vallées et les forêts d’arbres immenses !! En même temps, parfois, nous traversons des zones de désolation, ravagées par des incendies parfois datant de quelques années, mais d’autres datant d’il y a quelques mois… Tous ces arbres centenaires brûlés… Je suis comme Obélix, je n’aime pas ça… C’est triste, toute cette forêt partie en fumée. On sent encore l’odeur de bois brûlé. Le camping est simple mais mignon. La nuit est belle, avec son ciel étoilé pur et clair.

Nous avons profité d’être au Sud du Yosemite NP pour faire une randonnée à Mariposa Grove : on y trouve des séquoias par centaines !!! Et parfois, des séquoias géants, vieux de plusieurs millénaires ! On se sent tout petit, quand on se dit que ces vieux arbres ont traversé toutes ces époques, et sont toujours là… Cela impose le respect, pousse à la réflexion sur la temporalité de la vie d’un être humain, et du « toujours plus vite »… 

Après s’être baladé dans la vallée du Yosemite, nous prenons la route en direction de Glacier Point, sorte de point culminant, pour profiter d’une vue magnifique sur le Parc du Yosemite, en fin de journée. On croise aussi quelques furieux du Selfy, prêt à courir tous les dangers pour 1 cliché.

Half Dome vu de la Yosemite valley
Même Half Dome, mais vu de Glacier Point
El Capitain !
Un peu haut pour un selfie ?

Une jolie cascade : Bridalveil Falls, qui n’est qu’un filet d’eau poussé par le moindre souffle de vent, à cette époque automnale. Mais on devine la taille et la puissante de ces chutes d’eau, lors des crues printanières!

Puis une autre randonnée, un peu ardue pour Eliott,  montant dans la montagne parmi les couleurs de l’automne, qui nous emmène à Nerval Falls, jolie chute d’eau qui se jette dans un bassin cristallin.

Nous aurions bien passé plus de temps dans ce parc en effet magnifique, mais le temps tourne pour nous… En effet, nous voudrions être sorti des USA au 13 novembre, pour une raison d’assurance santé USA qui s’arrête à cette date-là… Vu les évènements de santé de Tao en aout, nous savons qu’un accident ne se prévoit jamais, et ne peut pas toujours être évité… Il nous faut prendre la route pour Sonoma Valley et San Francisco…

2 Replies to “Yosemite NP et Ville Fantôme…”

  1. Nous avions adoré Yosemite aussi, même si c’était un peu moins dépaysant pour nous. Et c’était une vraie oasis de fraîcheur, au moins de juin, avec toutes ces cascades au furieux débit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *